6 LOGEMENTS BBC
PARIS 1er
Maîtrise d'ouvrage
RIVP
restructuration d’un hôtel meublé du
XVIIe s. en 6 logements sociaux BBC.
  • localisation : 107, rue Saint Honoré – PARIS 1er
    S.H.O.N : 352 m²
    montant travaux : 820 000 euros HT
    calendrier : Études 201 / Chantier 2012 – 2013 / Livré novembre 2013
    Maîtrise d'oeuvre
    APGO (mand.) + ABN – Frédéric Batisse
    C-TEK (fluides) / SUNSQUARE (thermique) / CECIBAT (économie)

    Situé en plein quartier des Halles, ce projet porte sur un immeuble du XVIIè siècle de 3,80 m de large et comprenant 7 niveaux, ancien hôtel meublé avec un café au rez-de-chaussée. L’exigüité des lieux a permis de créer 6 logements de type T1, soit 1 logement par niveau et un duplex dans les deux niveaux de combles, sur un rez-de-chaussée occupé par les parties communes.

    La toiture de l’immeuble, très dégradée, a été remodelée pour augmenter l’habitabilité des combles et optimiser ainsi le programme de la RIVP. Les planchers, de composition variable et peu solides, ont été déposés et reconstruits en ossature bois, à partir du R+2, permettant de retrouver une stabilité, un contreventement et des performances acoustiques répondant au confort actuel et à la labellisation Cerqual Patrimoine et Environnement. Les façades, que nous imaginions en pans de bois, ont également dû être partiellement reprises puis doublées pour garantir l’isolation thermique et l’étanchéité à l’air, compte tenu de leur nature disparate: pans de bois, maçonnerie de terre cuite, pans d’acier et remplissage en tout-venant.

    Sur la rue St Honoré, la devanture de l’ancien café – réception de l’hôtel disparaît au profit d’une façade constituée d’un assemblage de tôles perforées dorées, à claire voie. Ces tôles reprennent, par alternance de parties pleines et de parties perforées, le motif d’anciens garde-corps trouvés dans la cave voûtée de l’immeuble lors des relevés effectués par l’agence, en dessinant en plein les volutes et motifs végétaux de l’ancien ouvrage.

    Le hall créé abrite ainsi les locaux communs, dans un volume ondulant faisant le lien entre l’entrée et la porte de distribution des logements, ainsi qu’un dispositif permettant de suspendre les vélos contre le mur, compte tenu de la faible largeur de l’immeuble.

    Ce ton jaune-or se décline dans les parties communes, en peinture, pour recouvrir le volume créé abritant local ménage et tri sélectif, et habiller les paliers d’étages.

    Les logements, tout en profondeur sur la faible largeur de l’immeuble, comprennent une pièce de vie sur la rue St Honoré, et un volume salle d’eau côté cour adossé à la kitchenette implantée au droit de l’entrée. Au 6è étage, le séjour comprend un escalier desservant un espace nuit en mezzanine, sous les combles.

    Ce projet a fait l’objet de plusieurs publications.

  • localisation : 107, rue Saint Honoré – PARIS 1er
    S.H.O.N : 352 m²
    montant travaux : 820 000 euros HT
    calendrier : Études 201 / Chantier 2012 – 2013 / Livré novembre 2013
    Maîtrise d'oeuvre
    APGO (mand.) + ABN – Frédéric Batisse
    C-TEK (fluides) / SUNSQUARE (thermique) / CECIBAT (économie)

    Situé en plein quartier des Halles, ce projet porte sur un immeuble du XVIIè siècle de 3,80 m de large et comprenant 7 niveaux, ancien hôtel meublé avec un café au rez-de-chaussée. L’exigüité des lieux a permis de créer 6 logements de type T1, soit 1 logement par niveau et un duplex dans les deux niveaux de combles, sur un rez-de-chaussée occupé par les parties communes.

    La toiture de l’immeuble, très dégradée, a été remodelée pour augmenter l’habitabilité des combles et optimiser ainsi le programme de la RIVP. Les planchers, de composition variable et peu solides, ont été déposés et reconstruits en ossature bois, à partir du R+2, permettant de retrouver une stabilité, un contreventement et des performances acoustiques répondant au confort actuel et à la labellisation Cerqual Patrimoine et Environnement. Les façades, que nous imaginions en pans de bois, ont également dû être partiellement reprises puis doublées pour garantir l’isolation thermique et l’étanchéité à l’air, compte tenu de leur nature disparate: pans de bois, maçonnerie de terre cuite, pans d’acier et remplissage en tout-venant.

    Sur la rue St Honoré, la devanture de l’ancien café – réception de l’hôtel disparaît au profit d’une façade constituée d’un assemblage de tôles perforées dorées, à claire voie. Ces tôles reprennent, par alternance de parties pleines et de parties perforées, le motif d’anciens garde-corps trouvés dans la cave voûtée de l’immeuble lors des relevés effectués par l’agence, en dessinant en plein les volutes et motifs végétaux de l’ancien ouvrage.

    Le hall créé abrite ainsi les locaux communs, dans un volume ondulant faisant le lien entre l’entrée et la porte de distribution des logements, ainsi qu’un dispositif permettant de suspendre les vélos contre le mur, compte tenu de la faible largeur de l’immeuble.

    Ce ton jaune-or se décline dans les parties communes, en peinture, pour recouvrir le volume créé abritant local ménage et tri sélectif, et habiller les paliers d’étages.

    Les logements, tout en profondeur sur la faible largeur de l’immeuble, comprennent une pièce de vie sur la rue St Honoré, et un volume salle d’eau côté cour adossé à la kitchenette implantée au droit de l’entrée. Au 6è étage, le séjour comprend un escalier desservant un espace nuit en mezzanine, sous les combles.

    Ce projet a fait l’objet de plusieurs publications.