FOYER DE VIE HQE
SAVIGNY SUR ORGE (91)
Maîtrise d'ouvrage
G.I.M.C. Paris
Extension & restructuration d’un foyer de vie pour adultes polyhandicapés
  • localisation : 9-11, rue Jacques Cœur Savigny sur Orge
    S.H.O.N : 1 135 m² (extension 250 m² + restructuration 885 m²)
    montant travaux : 1 370 000 euros HT
    calendrier : Études 2006 – 2009 / chantier 209 - 2010 / Livré juin 2010
    Maîtrise d'oeuvre
    ABN – Jeanne Mauvezin & Thomas Sabatier / Frédéric Batisse
    SIC (structure) / C-TEK (fluides) / DEAR’CONCEPT (HQE)

    Cette opération est la mise en œuvre d’un projet médicopédagogique mené depuis 2005 avec les utilisateurs du foyer: direction, équipe médicale, équipe pédagogique et d’animation. Ce travail préalable, collectif et interdisciplinaire, a permis de mettre au point un programme ciblé selon les pathologies des résidents et adapté à la configuration et à la morphologie du bâtiment existant.

    L’établissement ayant été installé 20 ans auparavant dans les murs d’une ancienne clinique, les aménagements existants ne répondaient que peu aux objectifs médico-sociaux d’un foyer de vie, s’étant adaptés tant bien que mal dans l’organisation fonctionnelle de l’origine du bâtiment. Le travail de programmation a ainsi permis de redistribuer l’ensemble des fonctions en gardant à l’esprit la nécessité de créer une vie sociale collective aussi proche que possible des conditions de vie de tout un chacun, avec sa part de contraintes. Il s’agissait notamment de clarifier les usages, en séparant clairement les lieux de la vie privée de ceux de la vie commune et des espaces de soins, en favorisant la nécessité de distance et de parcours entre chaque entité. Ces objectifs répondent à la fois, pour des résidents polyhandicapés, à des enjeux de repères dans l’espace et d’identification des lieux du foyer, et de besoin d’exercice et de mouvement contre une sédentarité accentuée par des proximités pensées pour le confort du personnel.

    Le bâtiment a été partiellement surélevé d’un niveau, afin de regrouper l’ensemble des chambres à l’étage, dans une partie « nuit », et de répondre à l’augmentation du nombre de chambres généré par la restructuration des chambres doubles existantes en chambres simples à raison de 3 chambres simples dans l’emprise de 2 chambres doubles. L’étage comprend également une salle de bains équipée en balnéothérapie.

    Au rez-de-chaussée, ont été installés les locaux de la vie commune: salles d’activités, salles à manger, cuisine pédagogique. Un pôle des familles et visiteurs a été créé pour permettre aux résidents d’accueillir leurs proches dans une certaine intimité: salon et salle à manger d’accueil, et chambre double pour les visiteurs de passage.

    La restructuration complète du foyer a été accompagnée de la création d’un pavillon de soins dans le cadre de la médicalisation de l’établissement. Ce pavillon est volontairement indépendant du foyer, entraînant la nécessité d’un trajet entre le lieu de vie et le cabinet médical dans les objectifs socio-pédagogiques mis en place. Le bâtiment créé a été conçu comme un objet indépendant, appartenant davantage au jardin. Vêtu d’une double-peau bois, de façades vertes, il abrite un cabinet d’examen, une salle de kinésithérapie, un bureau de psychologue et une salle d’ergothérapie. Sa toiture terrasse, accessible et ceinturée d’une longue banquette en bois, est reliée à l’étage du foyer, constituant un espace d’agrément pour la partie plus privative de l’établissement.

    Un travail sur l’identification et l’appropriation des lieux de vie par la couleur a été mené dans la restructuration pour accompagner la partition entre les différentes entités du programme et les différentes unités de vie.

     

  • localisation : 9-11, rue Jacques Cœur Savigny sur Orge
    S.H.O.N : 1 135 m² (extension 250 m² + restructuration 885 m²)
    montant travaux : 1 370 000 euros HT
    calendrier : Études 2006 – 2009 / chantier 209 - 2010 / Livré juin 2010
    Maîtrise d'oeuvre
    ABN – Jeanne Mauvezin & Thomas Sabatier / Frédéric Batisse
    SIC (structure) / C-TEK (fluides) / DEAR’CONCEPT (HQE)

    Cette opération est la mise en œuvre d’un projet médicopédagogique mené depuis 2005 avec les utilisateurs du foyer: direction, équipe médicale, équipe pédagogique et d’animation. Ce travail préalable, collectif et interdisciplinaire, a permis de mettre au point un programme ciblé selon les pathologies des résidents et adapté à la configuration et à la morphologie du bâtiment existant.

    L’établissement ayant été installé 20 ans auparavant dans les murs d’une ancienne clinique, les aménagements existants ne répondaient que peu aux objectifs médico-sociaux d’un foyer de vie, s’étant adaptés tant bien que mal dans l’organisation fonctionnelle de l’origine du bâtiment. Le travail de programmation a ainsi permis de redistribuer l’ensemble des fonctions en gardant à l’esprit la nécessité de créer une vie sociale collective aussi proche que possible des conditions de vie de tout un chacun, avec sa part de contraintes. Il s’agissait notamment de clarifier les usages, en séparant clairement les lieux de la vie privée de ceux de la vie commune et des espaces de soins, en favorisant la nécessité de distance et de parcours entre chaque entité. Ces objectifs répondent à la fois, pour des résidents polyhandicapés, à des enjeux de repères dans l’espace et d’identification des lieux du foyer, et de besoin d’exercice et de mouvement contre une sédentarité accentuée par des proximités pensées pour le confort du personnel.

    Le bâtiment a été partiellement surélevé d’un niveau, afin de regrouper l’ensemble des chambres à l’étage, dans une partie « nuit », et de répondre à l’augmentation du nombre de chambres généré par la restructuration des chambres doubles existantes en chambres simples à raison de 3 chambres simples dans l’emprise de 2 chambres doubles. L’étage comprend également une salle de bains équipée en balnéothérapie.

    Au rez-de-chaussée, ont été installés les locaux de la vie commune: salles d’activités, salles à manger, cuisine pédagogique. Un pôle des familles et visiteurs a été créé pour permettre aux résidents d’accueillir leurs proches dans une certaine intimité: salon et salle à manger d’accueil, et chambre double pour les visiteurs de passage.

    La restructuration complète du foyer a été accompagnée de la création d’un pavillon de soins dans le cadre de la médicalisation de l’établissement. Ce pavillon est volontairement indépendant du foyer, entraînant la nécessité d’un trajet entre le lieu de vie et le cabinet médical dans les objectifs socio-pédagogiques mis en place. Le bâtiment créé a été conçu comme un objet indépendant, appartenant davantage au jardin. Vêtu d’une double-peau bois, de façades vertes, il abrite un cabinet d’examen, une salle de kinésithérapie, un bureau de psychologue et une salle d’ergothérapie. Sa toiture terrasse, accessible et ceinturée d’une longue banquette en bois, est reliée à l’étage du foyer, constituant un espace d’agrément pour la partie plus privative de l’établissement.

    Un travail sur l’identification et l’appropriation des lieux de vie par la couleur a été mené dans la restructuration pour accompagner la partition entre les différentes entités du programme et les différentes unités de vie.